216 rue du Buisson, 59700 Marcq-en-Barœul
+33 6 07 98 06 51
Les Lundi, Mardi et Jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 21h. Les Mercredi et Vendredi de 9h à 12h.

Au coeur de la Bulle, Naturopathe à Marcq-en-Barœul et Lille

Au coeur de la Bulle
Naturopathe à Marcq-en-Barœul et Lille
 

Au coeur de la Bulle, Naturopathe à Marcq-en-Barœul et Lille

Au coeur de la Bulle
Naturopathe à Marcq-en-Barœul et Lille

Convalescence

13 Avr 2022 Au coeur de la Bulle Naturopathie

La Vie est cyclique, nous le savons. Chaque temps, chaque période, chaque instant a son espace, son heure. La Convalescence a l’air d’être un temps oublié. Depuis quelques mois déjà, j’avais envie d’écrire cet article, comme un Besoin réel et sérieux de redonner tout son sens à cet espace-temps qui se nomme Convalescence. 

Convalescence - Qu'est ce que ça veut dire ?

Convalescence vient du latin « convalescere » de « Con » – qui signifie « Avec » et de «valescere » se remettre – qui vient lui-même de « Valeo » – qui donne Vaillant. 

(Ok, je ne vous cache plus que j’ai adoré le latin. C’est mon Côté Imaginaire Indiana Jones qui adore chercher le Sens premier des mots tel un archéologue). 

Convalescence c’est « Se Remettre avec Vaillance ». C’est l’idée de reprendre des Forces. 

Quand vient la Convalescence ?

La Convalescence vient après la maladie (virus ou bactérie) ou après la réparation suite à un incident, ou un accident physique ou après un Choc émotionnel.  

Ce temps commence quand la guérison est là, bien là. C’est-à-dire quand le corps physique, le corps mental et le corps émotionnel ont bien fait le job pour vaincre le virus ou la bactérie ou pour traverser la réparation quelle qu’elle soit.


Mais, (oui, il y a un Mais) c’est ce temps où l’on n’a pas encore retrouvé ses Forces pour reprendre les routines d’avant la maladie (si routine l’on doit reprendre, bien sûr). 

J’insiste sur le fait qu’il s’agit au moins de la réunion des trois corps physique, émotionnel, mental dans la traversée de la pathologie, ou de la réparation dont il s’agit pour parler de guérison. Pour moi, mais après tout, ce n’est que mon avis, il est important de travailler sur ces trois plans. Il me semble que si on ne travaille que sur la récupération du physique, on peut trainer une fatigue émotionnelle, qui peut induire une rechute ou refragiliser le corps. Et inversement, se sentir assez fort émotionnellement, mais sans vraiment avoir travaillé sur les forces physiques… et pareil, un rechute, un autre virus qui passe, une bactérie, un nouveau choc… peut provoquer à nouvel traverser de la maladie. 

Donc, les différents corps ont bien travaillé, les virus, bactéries ou les cassures, félures (ou autres) ont été réparés. C’est une bonne chose de faite. Mais…… 

Convalescence, à quoi ça sert ?

Mais ….. connaissez-vous l’expression « le repos du guerrier » ? 

Car, en réalité, votre corps, dans son ensemble, a utilisé toutes ses ressources (avec le support extérieur apporté par votre médecin, praticien de santé, infirmière, chirurgien, ostéo, psy…) pour combattre ce qui l’encombrait, pour mettre dehors si qui l’empêchait d’être en « Bonne Santé », pour se réparer. 


Il a donc combattu comme un vaillant guerrier. 

Et comme tout vaillant guerrier entre deux batailles, il se doit de se reposer, pour repartir du bon pied. 

Reprendre des forces, se ressourcer, se revitaliser, se donner les moyens d'avoir une nouvelle énergie.

La Convalescence, combien de temps ça dure ?

Tout dépend de la pathologie (ou accident…) et des ressources, de ce que l’on appelle en Naturopathie : de l’énergie vitale. Cela dépend aussi de votre disponibilité intérieure, de l’environnement familial ou professionnel, et souvent financier également. 

On parle très peu de ce temps de Convalescence. A croire qu’il fait plus penser à la maladie qu’à la guérison. Comme si ce temps de repos faisait peur. 

Très peu de personne prenne ce temps de repos ou se l’accorde. Oui, je sais, à cet endroit-là, ce n’est pas simple.

Certains pourront dire « On ne fait pas ce qu’on veut ». 

Je prends le risque de répondre « Quel choix faites-vous ? Prendre le risque de rechuter en ne prenant pas assez le temps de retrouver vos forces ? OU Prendre le risque de reprendre des forces pour s’assurer de ne pas rechuter ? Quel choix faites-vous ? » (oui, je peux me répéter). 

Ne pas Prendre la Convalescence pour de la Paresse

Souvent, on ne s’autorise pas ce temps de récupération « Parce qu’est ce que les autres vont dire de nous ? ». 

Alors que ceux qui se posent la question disent tout le temps à leurs amis ou collègues « Non, mais tu devrais prendre le temps de retrouver ton énergie pour revenir… laisse, on gère ». Et qu’on ne juge pas du tout ceux qui prennent soin d’eux, et on les pousse, même… 

Mais prendre soin de soi…. Mystère et boule de Gum…. 

Être en convalescence n’a rien à voir avec de la paresse ou de la procrastination. 


Bien au contraire, c’est un vrai temps pour se ressourcer et ça prend du temps que de prendre soin de soi – une bonne alimentation, du sommeil réparateur et ou des siestes, des temps de soutien émotionnel, un temps de soutien psy, si besoin, un temps de remise à plat du mode de fonctionnement d’avant, faire le bilan de qu’est ce que l’on a compris de l’expérience, qu’est-ce qu’on veut remettre en place et qu’est-ce qu’on ne veut pas remettre en place, c’est le moment pour vraiment être en contact avec son corps, et en comprendre les besoins et son fonctionnement, ce temps précieux de l’écouter. Ce temps de convalescence concerne la personne dans toute sa globalité. Et c’est un temps NECESSAIRE pour repartir d’un bon pied. 

Par les temps qui courent (vite), il en faut du courage, de l'audace, de la vaillance pour SE REGARDER EN FACE pour prendre ce temps pour comprendre les causes de l'incident, de la réaction du corps, de ce qui a pu créer la pathologie ou la faiblesse du corps.
Il en faut de la Volonté pour aller regarder ce que l'on doit transformer pour ne plus chuter. Il en faut de la détermination pour oser faire autrement que ce que le regard des autres semble imposer. 

Il se peut que lors de cette convalescence, il y ait un besoin d’un regard extérieur pour prendre du recul, ou conscientiser ce qui s’est passé, ou une aide pour se ressourcer. Il est parfois nécessaire d’avoir besoin d’un professionnel pour apprendre à prendre soin de soi, et se comprendre. N’hésitez pas à faire appel à votre praticien de santé. 

Cette puissance (Audace, Courage, Vaillance, Volonté, Détermination...) est en chacun. J'en suis persuadée.

Prenez soin de vous (c'est pas un ordre, c'est un conseil, ;)

Au coeur de la Bulle

216 rue du Buisson
59700 Marcq-en-Barœul


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.